Accueil > La Philatélie > Le timbre-poste

Le timbre-poste

Il peut être décrit de la façon suivante : " Vignette adhésive émise par une administration postale et destinée à affranchir les envois confiés à la poste ".
Plus simplement c'est ce qui confirme que vous avez payé le facteur pour le trajet effectué par votre enveloppe.

Description du timbre-poste

Que trouve-t-on sur un timbre ?

description du timbre-poste

- Le nom du pays qui émet le timbre c'est-à-dire le pays qui crée le timbre.
- Sa valeur dans la monnaie du pays (valeur fiduciaire).
- L'année d'émission (Millésime) qui n'est d'ailleurs pas toujours présente suivant le pays émetteur.
- Une description succincte du graphisme porté par le timbre.

Et comme l'exception confirme la règle :
- Les timbres anglais ne portent pas le nom de leur pays mais une effigie de la reine vue de profil.
- Certains timbres ne porte pas ces mentions et sont pourtant des timbres postaux :
les timbres pour journaux d'Autriche,
les timbres de franchise militaire français qui ne possèdent aucune valeur affichée,
les timbres de Noël américains de 1975 qui ne possèdent eux aussi aucune valeur affichée,
certains timbres-taxe et entiers postaux suisses.

Origine du timbre

Ce fut un anglais qui eut le premier l'idée de créer un timbre-poste.

La légende veut que Rowland Hill, qui séjournait dans une auberge, remarqua que la servante à qui le facteur présentait une lettre, l'examina, la retourna puis la rendit au facteur, refusant de payer la taxe. Sir Hill, intrigué, interrogea la servante qui lui avoua qu'il n'y avait rien dans la lettre de son fiancé, mais qu'à la façon qu'ils avaient convenu de rédiger l'adresse, elle savait s'il était bien portant et quand elle le reverrait.

Ce procédé devait être courrant et Rowland Hill établit un rapport préconisant l'instauration d'une taxe payée par l'expéditeur et matérialisée par une vignette collée sur la lettre et annulée au bureau de départ par une marque indélébile pour éviter toute réutilisation ultérieure.

Le timbre-poste était né, et en 1840 apparut le fameux '1 penny noir' avec l'effigie de la reine Victoria. "

Mais en 1819, les postes sardes émettent un papier postal timbré (les "Cavallini" à 3 sols, 5 sols ou 10 sols).
La Grande-Bretagne émet une série de timbres fiscaux adhésifs en 1810 Dutty on dice, en 1784 Glove tax et en 1786 Haid power.
Le premier timbre français est le '1 Fr Vermillon' représentant la déesse de l'agriculture et des moissons.

Marges et bordures

Les timbres sont émis en feuilles (ou feuillets) de plusieurs dizaines de timbres. On parle de Bord de feuille lorsque la marge de la feuille est restée accolée au timbre lors de son achat.

Le bord de feuille augmente généralement la côte des timbres anciens, pour lesquels le bord de feuille horizontal est le plus recherché. La Marge définit aussi l'espace entre le cadre du timbre et le bord du papier pour les timbres non dentelés.

Le terme Centrage intervient lorsque le timbre possède 4 marges égales. Les premiers tirages à plat de timbres étaient rarement centrés (avant 1940). D'où le terme de Décentré pour des timbres possédant des marges de taille inégales ou même lorsque la dentelure attaquait le dessin du timbre.

Le timbre est aussi définit par son Format exprimé en largeur et hauteur, et en millimètres. Ce format ne prent pas en compte la dentelure et les marges du timbre, seulement le format du dessin.