Accueil > Falconiformes / Cathartes / Cathartidés/

Condor des Andes

Condor des Andes : fiche descriptive

Condor des Andes (Vultur Gryphus)

Les timbres sur ce rapace...

Noms de ce rapace :

Condor des Andes (Vultur Gryphus)

Anglais : Andean condor

Situation géographique

Il habite la Cordillère des Andes, depuis le Venezuela jusqu'à la Terre de Feu. S'il se tient à des altitudes comprises entre 3000 et 5000 m, en Patagonie, il se reproduit dans des falaises du bord de mer. A partir du Pérou il fréquente les côtes refroidies par le courant de Humboldt. Rare dans le Nord de la Colombie et au Venezuela, il devient plus abondant au sud. Au 19 ème siècle, le savant allemand Alexandre Von Humboldt le vit tourner sur les pentes de Chimborazo à une altitude voisine des 7000 m.

Description Physique

C'est le plus grand des rapaces, ce vautour possède une longueur de 1,20 m, un poids pouvant atteindre les 12 kg et une envergure maximum de 3,23 m. L'une des caractéristiques les plus remarquables de cet oiseau est sa crête charnue. Elle mesure 4,5 cm de haut et 10 cm de long chez l'adulte. Ce bourrelet cartilagineux se développe progressivement, surtout durant la troisième année. Il est déjà perceptible chez l'oisillon âgé de 7 jours. Les juvéniles ont d'abord une livrée uniformément brun noir avec une collerette noirâtre. L'évolution du plumage est très lente, la collerette commence à se teinter de blanc au bout de 4 à 5 ans. Cette couleur apparaît sur les épaules et une partie de l'aile comme une large tache formée par les plumes fixées sur l'avant-bras et celles qui recouvrent leur base. A l'époque de la nidification, le condor mâle se distingue de la femelle par des caroncules qui pendent de chaque côté du cou. Elles se colorient en rouge vif quand l'oiseau est excité. La femelle est de taille inférieure, n'a pas de crête et possède une collerette plus étroite. Enfin, elle a l'iris rouge alors que celui du mâle est brun.

Population

Le condor ne niche qu'une fois tous les deux ans, car la durée pour élever les deux jeunes est très longue. Au Chili la ponte à lieu en septembre-octobre. Les deux adultes nourrissent les petits, et ceux-ci volent à 6 mois mais restent avec leurs parents pendant deux années.

Nourriture

Charognard, le condor des Andes recherche avant tout les gros animaux morts : vigognes, moutons, lamas. Il n'hésite pas à achever ceux qui gravement blessés ou malades se tiennent couchés et immobiles. Certains visitent les îles proches des côtes péruviennes pour piller les nids des cormorans et autres oiseaux marins assemblés en colonie immenses. Mais ces razzias se font de plus en plus rares, car on le chasse à coups de fusil.

Comportement

Il vit isolément ou plus fréquemment en couple, et s'assemble parfois en troupe de quelques dizaines d'individus. C'est un excellent planeur, il pratique le vol à voile même durant les tempêtes. Peu de rapaces sont aussi inoffensifs que le condor des Andes et pourtant cet oiseau à fait l'objet d'une chasse impitoyable qui a failli provoquer son extinction, sous le prétexte non fondé de protéger les troupeaux. Longévité maximum en captivité : 68 ans.