Accueil > Falconiformes / Accipitres / Accipitridés/

Buse variable

Buse variable : fiche descriptive

Buse variable (Buteo Buteo)

Les timbres sur ce rapace...

Noms de ce rapace :

Buse variable (Buteo Buteo)
Alias : Buse commune ou Buse vulgaire
Autre nom latin : Buteo Vulgaris
Anglais : Common buzzard ouEurasian buzzard
Allemand : Maüsebussard
Espagnol : Ratonero comùn ou Busardo ratonero
Italien : Poiana comune


Chant du rapace : Buse variable

Buse variable : chant du rapace
Copyright Alberto MASI (Birdingonthe.Net)

Situation géographique

Elle est répandue dans toute l'Eurasie.

Description Physique

Plus grande que la corneille, oiseau brun gris, plus ou moins tacheté, avec des culottes de plumes brunes chez le mâle, plus claires chez la femelle, descendant assez bas sur les pattes jaunes. Une tête arrondie, légèrement avancée, une queue relativement courte en éventail à nombreuses barres fines. Bec faible. Yeux bruns à jaunes. Elle se reconnaît facilement à sa queue arrondie et son envergure d'1,30 m, ainsi que ses 5 primaires peu écartées en vol. Sa livrée varie du clair au foncé avec toutes les teintes intermédiaires. Des individus de teintes différentes pouvant parfaitement être présents dans un même lieu.

Population

La saison des nids a lieu en mars-avril avec un nid généralement en haut des cimes des arbres. La couvée est de 2 à 4 oeufs blanc chaux tachetés de gris et de brun. L'incubation par les deux parents varie de 28 à 31 jours.

Nourriture

Oiseau peu rapide, elle se nourrit de petits rongeurs et de belettes, hermines et à l'occasion de jeunes levrauts ou lapereaux. Elle a le vol trop lourd pour attraper des oisillons à la course, et lorsqu'on la surprend en train de manger un cadavre, ce n'est pas toujours elle qui l'a tué. Elle consomme quelque 3000 rongeurs par an.

Comportement

On la rencontre souvent dans la campagne perchée dans un arbre, sur un poteau ou bien très haut les ailes ouvertes, deux ou trois ensembles décrivant de larges orbes et poussant un cri sévère qui ressemble à un miaulement. Elle utilise les courants d'air chaud pour se déplacer en planant. Migrateur partiel il hiverne fréquemment sur place. La migration à lieu en septembre-octobre et mars-avril.