Accueil > Fauconnerie - Héraldique - Mythes > Conditions de détention d'un rapace

Conditions de détention d'un rapace

Conditions à prendre pour éléver ce type d'animal qui a un status d'espèce protégée en France quelle que soit son espèce.

Détenir un rapace

Conditions

La détention des rapaces dans les élevages d'agrément ne peut être autorisée que « si les animaux sont destinés à la chasse au vol ou aux activités de reproduction en vue de la production de spécimens destinés à la chasse au vol. »

Les modalités de transport et de l'utilisation des oiseaux de proie en vue de la chasse au vol sont aussi réglementées.

Dans un élevage d'agrément, les animaux doivent être munis d'un marquage individuel et permanent.

Les oiseaux utilisés pour la chasse au vol doivent bénéficier d'une carte d'identification.

Une autorisation préfectorale obligatoire pour la détention d'oiseaux de proies.

Les périodes de chasse sont réglementées.

Les rapaces peuvent être utilisés pour la régulation de certaines espèces.

Conseils de Vincent Grappin

- Savoir s'en occuper,
- Avoir suivit une formation auprès de quelqu'un de confirmé,
- Choisir son oiseau en fonction des territoires disponibles et du gibier,
- Avoir les autorisations administratives.

Comme vont vous le dire énormément de gens il est tout à fait possible d'avoir un rapace chez soi sachant que le rapace lui-même ne coûte pas très cher (aigles mis à part ainsi que certains croisements) mais il faut prendre en compte toute l'installation que cet animal nécessite.

En effet, en plus de la place que doit avoir l'oiseau pour s'épanouir (plusieurs dizaines d'hectares pour les espèces de haut-vol type faucon pélerin) et des installations coûteuses il faut savoir le 'dresser' (faire un bon affaîtage dans le jargon). L'affaîtage s'apprend avec un fauconnier qualifié qui va vous permettre de mener à bien cet exercice. De plus, il vous faudra du temps (au grand minimum 2h/jour dans le meilleur des cas) puisqu'un seul entraînement pour l'animal le W.E. ne suffit pas du tout !!!

Je vous dis tout cela pour vous prévenir de toutes les responsabilités à prendre pour éléver ce type d'animal qui a un status d'espèce protégée en France quelle que soit l'espèce. Mais si vous souhaitez vous lancer dans ce domaine allez-y à fond mais n'y allez pas à l'aveugle, ce serait dommage pour vous et dommageable pour l'oiseau !!!
Bonne chance.

Budget Fauconnerie

On n'achète pas un oiseau !!! L'achat n'est rien : il faut d'abord étudier et apprendre la fauconnerie et cela prend des années !!!

Lorsque l'on possède l'oiseau, les dépenses deviennent sans commune mesure.
Prévoir par mois :
- Vétérinaire,
- Vitamines / vermifuge / désinfectant ect.,
- Bloc pour faucon, gant, cuir, leurre ect.,
- Piegeons d'entrainement : ,
- Temps de soin / jour : 2 heures (laver, nourrir...) + 2 heures de vol,
- Nourriture des chiens,
- Nourriture pour 1 oiseau,
- Achat d'un cerf volant,

Le budget annuel dépasse facillement les 10 000 euros, sans compter le temps passé.
Il faut comprendre que le prix est la dernière des questions pour un fauconnier, car les oiseaux ne sont pas achetés, on paie simplement les frais d'élevage.